La mise au point

Nous allons poursuivre avec un des aspects les plus importants et pourtant complètement négligé par les débutants : la mise au point.Avant toute chose il faut savoir qu’en photographie une distance et une seule est parfaitement nette. Tout ce qui est derrière ou devant devient progressivement flou.La profondeur la zone de netteté acceptable varie de quelques millimètre à l’infini selon les réglages. Je parle de zone de netteté acceptable car, quels que soient les réglages, la netteté absolue ne sera atteinte qu’à la distance précise où vous avez fait votre mise au point.Sur un appareil photo il y a plusieurs modes de mise au point :
  • automatique : l’appareil, grâce à son processeur gavé d’algorythmes complexes, décide tout seul où il doit faire la mise au point.
  • autofocus avec collimateur central (illustration ci-dessus) : il y a un carré au milieu du viseur. Quand vous appuyez à mi-course sur le déclencheur la mise au point se fait sur l’objet qui est derrière le carré.
  • Manuelle : vous faite la mise au point en tournant la bague de l’objectif.

Le problème, c’est que le mode automatique choisit parfois le mauvais sujet. Pire encore, beaucoup d’entre vous prennent leurs photos en mode autofocus avec collimateur central sans le savoir, ils font donc systématiquement la mise au point en plein milieu de la photo. Dans le cas de l’illustration ci-dessus, imaginons que vous vouliez faire la mise au point sur un personnage assis sur les rochers, ça serait raté !

Alors comment faire ?
C’est très simple car les appareils photos sont bien conçus ! Quand vous appuyez à mi-course sur le déclencheur, la mise au point est effectuée et verrouillée TEMPS QUE VOUS NE RELACHEZ PAS LE DECLENCHEUR. J’insiste car une grande particularité des débutants en photographie quand ils appliquent cette technique est de relever le doigt juste avant de prendre la photo ! Après ce cours vous ne ferez plus jamais cela, vous me le promettez !

Détaillons jusqu’au bout le processus de mise au point toujours avec l’exemple ci-dessus :
1/ On incline l’appareil pour placer le carré central sur la route à l’emplacement où le cycliste va passer.
2/ On appuie à mi-course sur le déclencheur pour faire la mise au point et on maintient appuyé !
3/ On refait son cadrage en redressant l’appareil pour cadrer comme sur l’illustration en maintenant toujours appuyé !
4/ Quand le cyliste passe à l’endroit où l’on a fait la mise au point on appuie à fond sur le déclencheur pour prendre la photographie.

Appuyer à mi-course demande un peu d’entrainement, il y a un cran assez net mais sensible. Si vous appuyez trop fort vous allez prendre une photo sans le vouloir. Ce n’est pas grave, recommencez !

Ce qu’il faut retenir :
  • Faire sa mise au point correctement est essentiel, prenez le temps qu’il faut.
  • Faites votre mise au point puis recomposez votre cadrage.
  • Si le sujet bouge rapidement utilisez un mode de mise au point avec suivi du sujet (nous aborderons cela à l’occasion d’un cours avancé).
Pour ceux qui veulent aller plus loin
La zone de netteté s’étend pour 2/3 derrière et pour 1/3 devant le sujet. Donc quand vous photographiez un paysage, faites la mise au point à une dizaine de mètres devant vous vous si le premier plan a de l’importance.La zone de netteté varie en fonction de la focale que vous utilisez. Plus vous utilisez une focale longue (gros zoom) plus la zone de netteté est courte.

Aucun commentaires
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *