Cadrage et composition du portrait

Les règles à respecter…ou transgresser !

1/ Laisser de la place au regard.

cours-photo-portrait-3Examinons la photo ci-contre (cliquez dessus pour l’agrandir) : il paraît évident de laisser plus de place du côté du regard. De même on coupe plus rapidement le côté à l’ombre pour laisser de la place côté lumière. Ici le cadrage comporte un fort parti pris : le fait de couper le bras.

C’est très important car le sujet n’est plus le même dans les 2 cas : 1/ Avec le bras le sujet est l’homme et son action.
2/ Sans le bras le sujet est l’homme et son regard, sa personnalité et ses sentiments. On se sent très près de lui. Evidemment ce choix est discutable mais au moins il y a un choix, une intention, un sens donné à la photographie.

 

2/ La règle des tiers en portrait

Dacours-photo-portrait-4ns la plupart des cas, il faut éviter de centrer votre sujet, sauf si vous voulez au contraire jouer sur la symétrie parfaite d’un beau visage par exemple.

Ci-contre voici une illustration de la règle des tiers. Elle est tellement utilisée en photographie qu’il est possible d’afficher ce cadrillage dans le viseur de la plupart des reflexs.

En général, une image comprend un sujet (ici la jeune fille) et plusieurs points forts (ici le sourire et la main sur la chaine). Utiliser la règle des tiers consiste à essayer de placer un ou plusieurs de ces points forts aux intersections des lignes. Il ne faut pas être rigide et savoir s’écarter de ces intersections. Ainsi la main est presque collée au cadre pour ne pas prendre trop d’importance par rapport à l’élément le plus important de la photo : le sourire éclatant de la jeune fille.