Mise au point, focale et profondeur de champ en portrait

Soyez rigoureux et pratiquez !

1/ Mise au point .

cours-photo-portrait-8Comme vous le constatez, j’ai placé le chapitre sur les principaux réglages à la fin du cours. En effet, j’essaye ainsi de vous montrer que les réglages mécaniques ne sont qu’un outil au service de votre idée, du sens que vous voulez donner à votre photo. Ainsi il n’y a pas un seul bon réglage mais plusieurs dizaines en fonction du résultat que vous voulez obtenir.

Examinons la photo ci-contre (cliquez dessus pour l’agrandir) : C’est l’agrandissement à 100% d’un portrait qui englobait tout le visage. J’ai choisi de recadrer pour mettre en avant une particularité exceptionnelle de cette femme : la présence d’une partie marron au milieu de son oeil droit (attention son oeil droit est à gauche sur la photo !).

Profitons-en pour discuter le choix artistique de cette mise au point. En effet j’aurai pû faire la mise au point sur l’oeil présentant la tâche marron. J’ai préféré faciliter la lecture de la photographie car le regard est d’abord attiré par l’oeil le plus proche et la tâche est ensuite découverte en explorant vers la gauche.
De plus, seul l’oeil gauche peut se situer sur une intersection de la règle des tiers. Pour l’oeil droit présentant la tâche, il aurait fallu couper la photo devant le visage ce qui est rarement conseillé.
L’idéal aurait sans doute été que le sujet ait la tâche à l’oeil gauche !

2/ Ouverture, focale et profondeur de champ

Petit rappel du cours sur les fondamentaux : vous savez que plus l’ouverture et la focale sont grandes, plus l’arrière plan devient flou rapidement avant et après la zone de mise au point.

C’est une règle fondamentale qu’il faut toujours avoir en tête !

cours-photo-portrait-9C’est le cas ici avec une grande ouverture : le flou arrive dès les oreilles du sujet. C’est encore plus flagrant avec la photographie précédente qui a été réalisée avec une longue focale (300 mm) : le flou arrive en force quelques centimètres après l’oeil gauche du sujet . Ceci devrait vous inciter à ne plus faire votre mise au point au hasard mais au contraire en visant précisémment le point fort que vous voulez mettre en avant.

Indéniablement, une faible profondeur de champ isole et fait ressortir le sujet (et plus précisement le point fort visé si la profondeur de champ est vraiment faible. Cette caractéristique est souvent très agréable en portrait, faites des essais !

La focale déforme les visages : elle les affine en grand angle et les rend massifs au téléobjectif. L’aspect naturel se situe aux alentours de 40 mm. Encore un outil de plus au service de votre intention artistique !

De plus, le grand angle donne une impression de proximité alors que le téléobjectif donne l’impression d’être en retrait par rapport à l’action.

Au terme de ce cours vous avez toutes les cartes en main pour vous entrainer et m’envoyer une photographie qui m’émeut, m’interpelle, me séduise…en tous cas qui ne me laisse pas indifférent !

A vous de jouer !