La focale

Nous allons suivre un rayon de lumière, de son entrée dans l’objectif jusqu’au résultat à l’arrière de l’appareil photo. Nous devons commencer avec la partie la moins marrante : la focale. Allez, courage, cela va bien se passer !La focale, correspond en quelque sorte au zoom de votre appareil photo, ou plus précisément à sa capacité à couvrir un certain angle, on parle d’angle de champ.L’angle de champ est l’angle que votre objectif peut cadrer. Il s’exprime, bien sur, en degrés.Regardez l’illustration ci-contre : avec un objectif « grand angle » de 35mm, vous cadrez 63° d’angle de champ, avec un téléobjectif de 200mm vous ne cadrez plus que 12°.
35 mm, 200 mm ? Quésako ?

La focale s’exprime en mm (ne cherchez pas à savoir à quoi correspondent ces mm) et cette notion est très déroutante pour le débutant. Les valeures des focales sont écrites sur votre objectif (pour les possesseurs de réflex). A force de manier votre objectif vous saurez à quel angle de champ correspondent ces valeurs.
Pour ceux qui veulent aller plus loin : c’est là qu’il faut bien vous concentrer. Prêts ? Allez c’est parti !L’angle de champ correspondant à un objectif change selon la taille du capteur de l’appareil photo. Ainsi un objectif 200mm sur un appareil devient un 160mm sur un autre ! Pour pouvoir comparer les objectifs on donne toujours la valeur qu’aurait l’objectif sur un appareil photo avec un capteur de 24X36 mm (que l’on appel un appareil photo plein format).En conclusion, si quelqu’un vous dit « j’ai un zoom 35-200 sur mon petit compact » cela veut dire que son zoom est équivalent à un 35-200mm sur un reflex plein format. C’est compliqué, surtout que l’on pourrait parler en valeur d’angle de champ (exemple : j’ai un 20°-135°)…mais c’est comme ça !

Toutes ces notions techniques étaient indispensables avant d’arriver à la partie la plus intéressante : quelles sont les différences entre une photo prise au grand angle et une photo prise au téléobjectif ?

L’effet le plus évident quand vous changer de focal pour zoomer c’est que vous mettez moins de paysage dans le cadre, et faire une photo, c’est avant tout cadrer. Le choix de la focale est donc une des premières questions à se poser avant de prendre une photo.

Le deuxième effet le plus fascinant, et pourtant totalement méconnu par la plupart d’entre vous, c’est que zoomer compresse l’avant plan et l’arrière plan alors que, à l’inverse, le grand angle étire les perspectives.
Rappelez-vous, c’est cet effet que nous avons pu observer en prenant notre voisin de table en photo, d’abord au grand angle puis en zoomant.

Si vous ne deviez retenir qu’une chose : cet effet de compression-étirement des perspectives est tout simplement fondamental et doit être pris en compte systématiquement quand vous réalisez une photographie.
Cet effet permet, dans une même situation, de manifester une vraie volonté artistique. Ainsi posez-vous toujours la question suivante : « dois-je reculer et zoomer ou m’approcher et utiliser un grand angle ? »

Aucun commentaires
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *